Fiche conseil: plus 60 ans: Quelles sont les démarches?

Pour comprendre les abréviations, cliquez dessus.

Vous êtes atteint de troubles de la mémoire, n’attendez pas pour en parler à votre médecin. Un rendez-vous chez un neurologue vous sera prescrit pour un diagnostic. Si une maladie neurodégénérative est diagnostiquée, une demande de prise en charge en ALD (Affection de longues durée) sera demandée (prise en charge à 100%).

Différents thérapeutes peuvent intervenir:

Tout au long de l’évolution de la maladie et de la perte d’autonomie, vous pourrez solliciter différents organismes. L’association « Où sont mes clefs? » est là pour vous informer et vous accompagner dans vos démarches humaines et financières.

Le répit

Votre proche perd de plus en plus son autonomie et vous vous sentez fatigué. Vous avez plusieurs solutions de répit.

L’accueil de jour vous permet d’accueillir votre proche aidé une demi journée ou un journée dans un lieu occupationnel adapté. Il y a une possibilité d’inscrire votre proche en accueil temporaire dans un EHPAD (Maison de retraite) ou en UVA ( Unité de Vie Alzheimer), une semaine ou plus. Vous avez le droit à 90 jours par an.

Notre conseil

N’attendez pas que la fatigue s’installe et qu’il vous est impossible de récupérer. Pensez à ouvrir un dossier et à faire des demandes dans plusieurs établissements. Nous savons combien la décision vous parait non envisageable mais il faut savoir qu’il y a des listes d’attente. On vous appellera dès qu’une place se libérera pour programmer une entrée. A savoir qu’il vous sera toujours possible de refuser si ce n’est pas encore le bon moment . Mais il est important de faire cette démarche pour ne pas être pris au dépourvu lors d’un imprévu de la vie.