Fiche conseil: plus 60 ans: Quelles sont les démarches?

* Pour comprendre les abréviations, cliquez dessus.

Vous avez Plus de 60 ans ,

vous êtes atteints d’une maladie neurodégénérative.

Vous êtes atteint de troubles de la mémoire, n’attendez pas pour en parler à votre médecin. Un rendez-vous chez un neurologue vous sera prescrit pour un diagnostic. Si une maladie neurodégénérative est diagnostiquée, une demande de prise en charge en *ALD (Affection de longues durée) sera demandée (prise en charge à 100%).

Différents thérapeutes peuvent intervenir:

Tout au long de l’évolution de la maladie et de la perte d’autonomie, vous pourrez solliciter différents organismes.

L’association « Où sont mes clefs? » est là pour vous informer et vous accompagner dans vos démarches humaines et financières

* Pour comprendre les abréviations, cliquez dessus.

Si le diagnostic est réalisé tardivement et que vous constatez une perte d’autonomie, contactez le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune ou la MA (maison de l’Autonomie) de votre territoire pour obtenir un dossier APA (Allocation Personnalisée Autonomie). Vous pouvez obtenir ce dossier sur le site internet : https://www.service- public.fr/particuliers/vosdroits/F10009. Ce dossier sera a envoyer à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). A réception de celui-ci, une assistante sociale prendra rendez-vous par courrier pour évaluer vos besoins et votre niveau de handicap : (GIR 1, GIR 2, GIR 3, GIR 4) . Suivant l’évaluation, vous aurez le droit d’avoir une aide à domicile.

L’APA offre la possibilité d’adapter le logement, d’avoir une aide humaine (répit) pour l’aidant. Il est possible d’avoir une aide à domicile sous forme de CNCESU préfinancé. Vous pourrez choisir entre un prestataire de service qui vous propose des auxiliaires de vie ou une personne de votre choix rémunérée par le chèque emploi service préfinancé.

Consulter un orthophoniste afin d’entretenir le langage, cette prestation est prise en charge par la sécurité sociale dans le cadre de l’ALD.

Les maladies neurodégénératives conduisent