Le mot d’Isabelle, présidente et fondatrice de l’association « Où sont mes clefs »

Aidants – Aidés !


« Avoir des troubles de la mémoire n’est pas une fatalité »

Notre association vous propose de ne pas subir la maladie, mais, d’en être acteurs.

Lorsqu’une personne est diagnostiquée Alzheimer, il est souvent trop tard alors qu’un long chemin s’ouvre devant elle.

Son autonomie fonctionnelle et morale doit encore lui appartenir. Pour garder cette autonomie le plus longtemps possible, il faut être aidé.

Quand la maladie s’installe, l’ennui apparaît, la perte de l’autonomie et la concentration diminue.

Je vous propose de prendre en amont tous ces problèmes pour éviter l’isolement, la perte de confiance et l’anxiété qui s’installent au fur et à mesure.

« Epouse aidante, j’ai vécu la dégradation morale de mon mari pendant 10 ans. Un homme gai, ambitieux, travailleur sur qui je pouvais compter. Je peux vous dire que j’aurai été contente d’avoir, dès les premiers symptômes, quelqu’un pour me guider. »

L’objectif est de vous rassurer et de vous éclairer autour de toutes les questions que vous vous posez.

Notre association a pour rôle d’informer sur les signes avant-coureurs et de faire de la prévention. Si le diagnostic est trop tardif, nous accompagnons les aidants dans les démarches humaines et financières.

Il n’est pas facile d’accepter le diagnostic et de se diriger vers un organisme public pour essayer de comprendre. Notre association vous écoute et vous accompagne en toute convivialité.

Isabelle Gosset, présidente de l’Association

Vous vous posez des questions sur les démarches, cliquez sur l’un des boutons suivants :