Vous avez de moins de 60 ans. Vous êtes atteint d’une maladie neurodégénérative qui vous gène dans vos actes de tous les jours au travail.

cliquer sur les lettres bleues en majuscules pour ouvrir les liens ,

1) Votre médecin vous mettra en arrêt de travail . Vous toucherez des indemnités journalières pendant 3 ans. Une demande d’ALD ( affection de longue durée ) vous sera octroyée.

2) Au bout de 3 ans, la demande de pension d’invalidité fera suite aux indemnisations Sécurité sociale. C’est la caisse de sécurité sociale qui gère les indemnités journalières et la pension d’invalidité.

  • la 1ère catégorie indique que vous pouvez continuer à travailler et de ce fait vous percevez 30 % de votre salaire brut
  • la 2 ème catégorie indique que vous ne pouvez plus travailler  et vous percevez 50 % de votre salaire brut
  • la 3ème catégorie est celle où vous avez besoin d’une aide quotidienne dans votre vie (pour se laver, s ‘habiller, etc.) et elle se nomme la Majoration Tierce Personne, Elle correspond à une majoration de 40 % et ne peut être inférieure à 1126,41€ mensuel, revalorisée tous les ans. (en 2022) . A cette demande doit être joint une note sociale pour une admission en accueil temporaire ou en accueil définitif, cette note est rédigée par l’assistante sociale de la Maison de l’Autonomie qui vous suit.

3) La pension d’invalidité est imposable, mais, pas la Majoration Tierce Personne,

4) Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et a moins de 60 ans, il faudra demander à la MDPH une dérogation pour obtenir les aides et avoir accès au structures d’accueil .

6) Faire une demande de carte d’invalidité et de mobilité réduite , cela donne droit à une demi part supplémentaire pour les impôts et un accès aux places réservées pour handicapés.

7) Si la personne est hébergée à titre temporaire ou définitif dans un EHPAD, le montant des dépenses de ces accueils est déductible des impôts ( somme à préciser dans la déclaration d’impôts  dans la case 7CD du formulaire n° 2042 RICI

8) SI votre perte d’autonomie devient trop importante et que vous passez au 80% d’invalidité , vous aurez le droit à la prestation compensatoire du handicap (PCH). C’est une aide financière versée par le département. Elle permet de rembourser les dépenses liées à votre perte d’autonomie. La PCH comprend 5 formes d’aides (humaine, technique, aménagement du logement, transport, aide spécifique ou exceptionnelle, animalière). Son attribution dépend de votre degré d’autonomie, de votre âge, de vos ressources et de votre résidence. La PCH est attribuée à vie si votre état de santé ne peut pas s’améliorer.

8 ) La (PCH) n’est pas cumulable avec la majoration tierce personne.

10) La Caisse d’allocations familiales peut vous faire bénéficier de l’APL ( Aide personnalisé au logement) Elle n’entre en application qu’à la date de la demande et n’a pas d’effet rétroactif, Pour le calcul de cette aide, seuls sont prises en compte les revenus de la personne placée en EHPAD.

2 réflexions sur “Vous avez de moins de 60 ans. Vous êtes atteint d’une maladie neurodégénérative qui vous gène dans vos actes de tous les jours au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.