Témoignage. Un accompagnement administratif avec « Où sont mes clefs ».

En Août 2019, sur conseil de son fils, Agathe est venue nous rencontrer pour nous exposer ses soucis financiers suite au placement d’Antoine, son époux, âgé de 64 ans, en Unité de Vie Alzheimer UVA dans un EHPAD.

Agathe et Antoine sont propriétaires de leur maison. Avec le placement d’Antoine en UVA, les revenus mensuels du couple ne sont pas suffisants pour vivre correctement. Agathe se retrouve en difficulté financière.

C’EST UN CAS D’ECOLE COMPLEXE. LES DROITS EXISTENT, MAIS, IL FAUT ALLER LES CHERCHER !

SITUATION AU MOMENT DE LA RENCONTRE

Antoine a été placé en UVA en avril 2019. Une somme a été demandée à Agathe : « Trois mois d’acomptes de prise en charge + un mois de caution. » Heureusement, Agathe avait placé un peu d’argent, mais, tous les mois, Agathe doit payer 1902€ pour s’acquitter du loyer de l’UVA.

Avec la retraite d’Antoine, son époux et de la sienne, Agathe est en déficit de 170€ chaque mois, sans compter sa nourriture, son essence, son électricité et tout ce dont elle doit s’acquitter. Malgré ses économies, elle se fait beaucoup de soucis, car, en faisant ses calculs, elle ne pourra pas tenir plus de 2 ans.

Notre association a à coeur de remuer ciel et terre et de dénicher les droits qui sont mis en oeuvre par l’Etat pour aider Agathe. Dans ce cas, nous allons travailler avec l’ASH et le dispositif ASPA que nous expliquerons plus bas.

VOICI NOTRE RAISONNEMENT

REVENUS ET CHARGES D’ANTOINETOTAL
Retraite999
+ Complémentaire610
_______
Total des revenus d’Antoine1609
Loyer de l’UVA-1902
_______
Reste à payer d’Antoine 333
Les revenus d’Antoine sont insuffisants pour couvrir la totalité de son loyer UVA. Chaque mois, le reste à payer est pris en charge par Agathe
REVENUS ET CHARGES D’AGATHETOTAL
Retraite743,77
_______
Charges mensuelles
Restant dû UVA-333
Taxe Foncière118
Gaz Electricité-130,60
TV / Téléphone-24
Assurance Voiture / Maison-95
Mutuelle-157,10
Taxe Habitation-90
_______
Reste à Agathe un débit de-170,93
En supposant que chaque mois, Agathe dépense environ 300€ pour vivre, Madame se retrouve avec un déficit de 470€93.

A PREMIERE VUE, MISSION IMPOSSIBLE

NOTRE RÔLE A CE STADE:

L’association a fait une recherche sur les aides possibles et a fait un projet d’estimation qui sera validé par la Maison de l’Autonomie MDPH avant d’en parler à Agathe pour ne pas l’induire en erreur.

VOICI LE DEROULEMENT DE NOTRE PROJET

ETUDE ESTIMATIVE

Dans le cas d’Agathe et d’Antoine, au vue de la loi, les revenus sont calculés séparément. Agathe touche actuellement 743,77€. Elle est largement en dessous du minimum vieillesse appelé aujourd’hui ASPA. Ce dispositif garantit un minimum de ressources à une personne âgée ayant de faibles revenus. Le montant dépend du Département. En général , il faut compter un minimum de 903,20€ par mois. Dans le Pas-de-Calais, le montant est plus généreux. Il est de 1100€ à vérifier.

Pour Antoine, qui perçoit une retraite de 1609€ et qui doit s’acquitter tous les mois de 1902 € pour payer sa résidence Alzheimer. Il existe une aide appelée ASH (Aide sociale à l’hébergement).

Retrouvez en suivant ce lien, toutes les explications concernant l’ASH : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2444

Cette aide va permettre de prendre en charge la partie du loyer mensuel non couverte par la retraite d’Antoine et 10% de ses revenus seront préservés pour ses dépenses utilitaires.

Pour vous donner un exemple, voici le calcul :

  • Revenus d’Antoine – 10% de ses revenus = Part payée par Antoine pour le loyer UVA, soit : 1609 – 160,9 = 1448,80
  • Pour déterminer le montant de l’ASH, le calcul est le suivant : Loyer UVA – Part payée par Antoine = ASH permettant de couvrir le reste de la facture de l’UVA, soit 1902 – 1448,80 = 453,20
  • A savoir que cette somme sera récupérée sur l’héritage des enfants quand les deux parents seront disparus, mais, seulement sur la part d’Antoine, le père.

TABLEAU EXPLICATIF

ESTIMATION

SITUATION D’ANTOINESANS ASHAVEC ASH
Retraite999999
+ Complémentaire610610
______________
16091609
Déduction des 10 % (ASH)– 160,90
______________
Revenu pris en compte16091448,10
Loyer UVA19621962
______________
Reste à payer – 333– 453,20
Prise en charge ASH453,20
______________
Reste à payer pour Agathe– 3330
Restant pour vivre pour Antoine160,90
Avec l’ASH, le reste à payer de 453€90 est pris en charge par le Département et grâce à la déduction de 10 %, 160€90 sont laissés à la disposition de Monsieur. Pour conclure, le reste à payer n’est plus à la charge de Madame.
SITUATION D’AGATHESANS ASHAVEC ASH
Retraite743,77743,77
Minimum vieillesse (1100€)356,23
______________
Revenu de Madame743,771100
Charges mensuelles
Reste dû UVA -333
Taxe foncière118118
Gaz Electricité130,60130,60
TV Téléphone2424
Assurance voiture maison9595
Mutuelle157,10100
Taxe Habitation90
______________
Reste pour vivre-170,93467,60
Avec le minimum Vieillesse, Agathe percevra un complément de 356€23, ce qui lui garantira des revenus s’élevant à 1100 €. De plus, son budget ne sera plus amputé du reste à charge de l’EHPAD et Mme sera exonérée de taxe d’habitation. Il lui restera pour couvrir
ses dépenses courantes 467€60.

En résumé :  

Agathe touchera chaque mois 1100 €

                 Antoine aura une aide chaque mois de 453,20€ qui sera récupérable sur l’héritage d’Antoine, le père, seulement quand Monsieur et Madame seront décédés.

EN CONCLUSION

Le couple a un fils qui héritera lors du départ des 2 parents. Il devra rembourser l’ASH au département sur la part d’Antoine, son père. La maison, étant estimée au minimum aujourd’hui à 220 000€, leur fils ne sera pas déshérité et Agathe aura une retraite décente.

LE DOSSIER A ETE ACCEPTE PAR LE DEPARTEMENT

A SAVOIR DE TRES IMPORTANT!!

POURQUOI FAUT-IL AGIR VITE ?

1er Cas : Antoine avait 64 ans lorsqu’il a intégré l’UVA. Le dossier des droits a été accepté en mars 2020. Depuis avril 2019, Agathe donne 1902€ à l’établissement. Comme Antoine n’a pas encore 65 ans, Agathe ne récupéra pas, au prorata, les mois déjà payés. La première aide démarrera le 1er avril 2020.

2ème Cas : Par contre, si Antoine avait eu 68 ans en avril 2019, Agathe aurait récupéré 11 mois d’aides, soit au total : 5143,6€. Ce qui n’est pas négligeable.

Si vous connaissez quelqu’un dans un cas similaire, n’hésitez pas à contacter notre association pour que nous vous fassions une estimation au 06 62 88 40 41, Isabelle Gosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *